« Merci d’avoir appelé la Suède »

Le 6 avril 2016, la Suède devenait officiellement le 1er pays à posséder son propre numéro de téléphone : The Swedish Number. N’importe qui dans le monde peut appeler le +46 771 793 336 et être connecté au hasard à un habitant lambda… ou, pour les chanceux, au Premier ministre !

Pourquoi j’aime la Suède #1

J’aime la Suède parce que… La nature y est omniprésente, même lorsqu’on vit à Stockholm, la capitale et la plus grande ville du pays.

La Terråsse Skåndinäve : un goût de Suède à Paris

Avant mon envol pour l’Australie, j’étais allée goûter la cuisine d’Océanie au Kiwi Corner (je découvre avec tristesse en écrivant ces lignes qu’il a fermé depuis). Saisie par la même impatience du départ, je me suis rendue peu avant mon déménagement en Suède à la terrasse scandinave du luxueux Westin Paris – Vendôme.

Le semla, une des plus savoureuses traditions suédoises

Aujourd’hui, c’est Mardis gras (Fettisdagen). Et Mardi gras, en Suède, rime avec semla ! Il s’agit d’une brioche moelleuse fourrée de pâte d’amande et de crème fouettée, le tout saupoudré de sucre glace.

Welcome to Sweden

Les vacances, c’est fini ! Ou peut-être bien, au contraire, qu’elles ne font que commencer…

Je prends des vacances…

Pas d’avion, de train ni de bus au programme. Pas de destination exotique, de plage de sable fin ou de ville cosmopolite. Pas de folle aventure, de rencontre inattendue. Juste un peu de repos. Le besoin de me déconnecter, en partie du moins.

Première rencontre avec Star, Shanty et les autres

Je l’ai déjà dit, il y a très peu de choses au monde qui peuvent me faire sortir du lit à une heure indue du matin. Voir un dauphin est l’une de ces choses. Alors imaginez à quelle vitesse six dauphins peuvent me faire quitter la chaleur des draps.

Voir l’autre face de l’Australie

« Dans une dizaine de minutes, nous survolerons Uluru » annonce le pilote. J’ai le nez collé à la vitre, mais malgré mes yeux grands ouverts, je ne vois rien. Un mince filet orangé s’étire à l’horizon. Le soleil se dissout peu à peu dans l’encre de la nuit.

Toujours plus au nord…

Adieux difficiles aux eaux bleues des Whitsundays

Repérages Voyages

Comment partir au Laos, sur l’île de Pacques, au Japon, visiter le Kenya, l’Australie et les Philippines en une seule journée sans débourser un sou ?

« Merci d’avoir appelé la Suède »

Le 6 avril 2016, la Suède devenait officiellement le 1er pays à posséder son propre numéro de téléphone : The Swedish Number. N’importe qui dans le monde peut appeler le +46 771 793 336 et être connecté au hasard à un habitant lambda… ou, pour les chanceux, au Premier ministre !

Pourquoi j’aime la Suède #1

J’aime la Suède parce que… La nature y est omniprésente, même lorsqu’on vit à Stockholm, la capitale et la plus grande ville du pays.

La Terråsse Skåndinäve : un goût de Suède à Paris

Avant mon envol pour l’Australie, j’étais allée goûter la cuisine d’Océanie au Kiwi Corner (je découvre avec tristesse en écrivant ces lignes qu’il a fermé depuis). Saisie par la même impatience du départ, je me suis rendue peu avant mon déménagement en Suède à la terrasse scandinave du luxueux Westin Paris – Vendôme.

Le semla, une des plus savoureuses traditions suédoises

Aujourd’hui, c’est Mardis gras (Fettisdagen). Et Mardi gras, en Suède, rime avec semla ! Il s’agit d’une brioche moelleuse fourrée de pâte d’amande et de crème fouettée, le tout saupoudré de sucre glace.

Welcome to Sweden

Les vacances, c’est fini ! Ou peut-être bien, au contraire, qu’elles ne font que commencer…

Je prends des vacances…

Pas d’avion, de train ni de bus au programme. Pas de destination exotique, de plage de sable fin ou de ville cosmopolite. Pas de folle aventure, de rencontre inattendue. Juste un peu de repos. Le besoin de me déconnecter, en partie du moins.

Première rencontre avec Star, Shanty et les autres

Je l’ai déjà dit, il y a très peu de choses au monde qui peuvent me faire sortir du lit à une heure indue du matin. Voir un dauphin est l’une de ces choses. Alors imaginez à quelle vitesse six dauphins peuvent me faire quitter la chaleur des draps.

Voir l’autre face de l’Australie

« Dans une dizaine de minutes, nous survolerons Uluru » annonce le pilote. J’ai le nez collé à la vitre, mais malgré mes yeux grands ouverts, je ne vois rien. Un mince filet orangé s’étire à l’horizon. Le soleil se dissout peu à peu dans l’encre de la nuit.