Jaipur / Bundi

Lundi 17 août 2009, sur mon lit voilé d’une moustiquaire, au Bundi Vilas

Après un réveil matinal et les quelques formalités du check out, nous quittons notre sublime hôtel de Jaipur. Alors que quatre heures de route nous attendent, nous perdons un temps fou à chercher une banque qui accepte de changer nos travellers chèques ! Un vrai parcours du combattant qui nous laisse plutôt perplexes. D’après nos recherches sur internet, une seule banque à Jaipur ne prend pas commission sur cette opération. Arrivées sur place, mauvaise surprise. Il ne s’agit en fait que d’un bureau de contrôle. Nous partons en quête d’une autre banque. On nous y fait patienter pendant près d’une heure pour finalement nous annoncer qu’on n’y change pas les travellers chèques… On nous indique alors une agence où aller, agence que nous ne parviendrons jamais à trouver. Nous testons une troisième banque. Nouvel échec. Au bord du désespoir, nous nous traînons jusqu’à la Bank of India où, miracle !, nous pouvons obtenir de l’argent liquide. Bilan des courses : il nous aura fallu plus de deux heures pour obtenir notre argent.

En milieu d’après-midi, nous arrivons enfin à Bundi, toute petite ville lovée à flan de montagne et dotée d’un charme incroyable. Un fort, accroché dans les hauteurs de la jungle, surplombe un lac entouré de maisons colorées. Les rues sont animées, les murs joliment peints. « La campagne », selon Ranjeet-ji. Depuis 13 ans qu’il promène des touristes à travers tout le Rajasthan, c’est seulement la deuxième fois qu’il vient à Bundi. En effet, ses services sont plutôt destinés à des touristes qui veulent du « haut de gamme », qui ne s’intéressent qu’aux villes principales et aux monuments de leur guide de voyage. La charmante Bundi est quant à elle plutôt prisée par les backpackers. Alors forcément, entre les deux, Maman-curieuse et moi-même sommes un peu atypiques… Nous profitons du confort qu’offre un tour operator mais nous souhaitons également sortir des sentiers battus et nous éloigner par moments des nids à touristes. Curieuse combinaison.

Fidèle à lui-même, Ranjeet-ji cherche à nous dissuader de faire du shopping en son absence, « reposez-vous » nous conseille-t-il. Il semble presque qu’il veut nous cloîtrer à l’hôtel ! La ville est tellement petite que nous n’aurons pas besoin de ses services ici. Nous lui donnons rendez-vous dans deux jours. Il nous jette un dernier regard inquiet et s’en va. Le début de la liberté…

À peine nos bagages déposés à l’hôtel, nous voici parties à la découverte de la ville. Nous profitons du cyber café à deux pas pour envoyer quelques nouvelles à la famille et aux amis (hé oui, je ne tenais pas encore un blog de voyage à l’époque !) Puis nous nous promenons tranquillement dans les ruelles animées. L’air de rien, c’est notre première sortie en solitaire. Cela nous donne comme un goût d’école buissonnière. Nous échangeons des sourires mutins et complices. Les gens nous saluent sans pour autant venir nous demander de l’argent comme c’est souvent le cas dans les grandes villes. Nous déambulons au milieu des klaxons, des chiens et des vaches. Nous rentrons à la nuit tombée pour aller dîner sur le toit-terrasse de l’hôtel.

Impressionné par mon hindi (pourtant un peu hésitant), Arun, le fils cadet de la famille qui gère le Bundi Vilas, propose de nous emmener aux festivités organisées à l’occasion de Teej, un festival très populaire au Rajasthan célébrant l’union de Shiva et Parvati. Sur scène se succèdent danseurs et musiciens. Nous prenons place avec Arun dans une tribune qui semble réservée aux personnes de hautes castes. Le jeune homme salue tout le monde avec politesse et bonne humeur. Son ami journaliste demande nos noms et les note dans son carnet… Peut-être serons-nous dans le journal du lendemain ? Pas improbable car rapidement, on nous appelle sur scène ! Arun nous présente à la foule et nous invite à dire un mot. Je suis rouge de honte et me cache derrière le bouquet que l’on me remet. Nous voilà propulsées célébrités locales… Une soirée haute en couleurs !

 

Bundi Vilas

Opposite Moti Mahal Palace

Bheru darwaja – Balchand Para

Bundi 323001 Rajasthan

http://www.bundivilas.com/

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

About the Author

Catherine Derieux


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/41/d373202883/htdocs/lignesdhorizon/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 399

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *