Jaipur et un petit goût de Bollywood !

Dimanche 16 août 2009

Aujourd’hui, nous profitons d’une matinée à l’hôtel. Entre piscine, sauna et massages ayurvédiques, nous nous croyons un peu au paradis… Nous devions retrouver Ranjeet-ji à 14h mais celui-ci a appelé pour venir nous chercher à midi car cela ferait trop tard pour les visites sinon, d’après-lui. Lorsque je lui demande de venir plutôt vers 12h30 (mon massage devait se terminer à midi), il me demande pourquoi à brûle-pourpoint. J’ai presque envie de lui répondre « de quoi je me mêle ? » Nous apprécions beaucoup Ranjeet, mais c’est vrai que son côté surprotecteur et un peu directif commence à nous peser. Nous avons la sensation d’être sans cesse chaperonnées et de ne pas être libres de nos mouvements…

Dans l’après-midi, nous visitons un fort situé assez haut dans les montagnes, offrant ainsi une vue imprenable sur Jaipur. Nous allons ensuite profiter d’une apparition ensoleillée dans un parc fleuri de la ville. Alors que nous grignotons quelques cacahuètes sur un banc, une famille indienne passe devant nous. Les enfants nous font coucou en sautillant et les femmes nous adressent un timide « bonjour ». Une fois installés sur l’herbe, ils nous invitent à les rejoindre. Nous faisons quelques photos ensemble, je tente de discuter hindi avec eux mais j’ai du mal à les comprendre. Malgré cela, nous profitons de ce moment passé tous ensemble, plaisantons, communiquons par gestes… Lorsque vient le moment de partir retrouver Ranjeet-ji, nous avons un large sourire sur le visage.

En fin d’après-midi, la pluie recommence à tomber. Mais cela ne nous affecte guère car nous allons… au cinéma ! Au programme, Love Aaj Kal avec Saif Ali Khan. En moyenne, un film Bollywood dure trois heures et comporte son lot de chansons sucrées. De plus, Maman-perplexe ne parlant pas un mot d’anglais (et encore moins de hindi), nous pensions quitter la salle au moment de l’entracte. Pourtant, nous nous laissons gagner par l’ambiance et l’intrigue est tellement simple que l’on comprend facilement ce qu’il se passe sur l’écran. Nous décidons finalement de rester jusqu’à la fin du film. Nous nous amusons comme des petites folles. Il faut dire que le cinéma en Inde, c’est quelque chose ! On s’y rend en famille, même avec les bébés. On achète des billets pour des places numérotées, comme au théâtre. Et surtout, on s’exprime ! Les Indiens rient, applaudissent, huent même lorsque le méchant apparaît à l’écran. Ils vont jusqu’à partager leur enthousiasme… au téléphone ! Nous nous régalons et passons une superbe soirée…

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

About the Author

Catherine Derieux


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/41/d373202883/htdocs/lignesdhorizon/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 399

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *