La semaine de la loose (part 3)

Dimanche 30 octobre

Aujourd’hui, nous avons trouvé l’appartement parfait : pile dans nos prix avec charges et internet inclus, situé au cœur de Sydney, à proximité des transports et des commerces. Il est vaste et clair. Le balcon a vue sur une partie de la baie et sur le Chinese Garden ! Les colocs sont sympas et, en bonus, il y a un sauna, une salle de sport et une piscine dans l’immeuble… On ne pourrait rêver mieux. Oui, trouver l’appartement parfait à Sydney, c’est possible. Sauf que cet appartement parfait, ce n’est pas nous qui l’avons eu. Encore une fois, nous nous sommes fait doubler.

À ce stade, il faut avouer que nous commençons sérieusement à en avoir assez. D’autant plus que je suis toujours malade. Tout l’enthousiasme des premiers jours commence à fondre comme une glace menthe-chocolat dans une cabine UV. Nous envisageons alors de quitter Sydney mais nous nous accordons encore deux jours pour trouver une colocation.

Dans mon bureau… au Mc Do !

Lundi

Encore une visite. En banlieue en plus. Nous y allons avec assez peu d’enthousiasme. C’est notre sixième jour de recherche et nous sommes à bout. Nous avons grand besoin de nous distraire et de nous faire plaisir car les refus répétés, les incessants « no couples ! » et les occasions ratées commencent à user nos nerfs.

Une Australienne sympathique nous accueille et nous fait visiter la maison. C’est un peu le chantier, mais cela accentue la sensation de foyer. On a ici l’impression d’être dans une maison familiale, un peu comme chez ses grands-parents… Nous sommes finalement agréablement surpris. C’est une première, la maison a même deux cuisines ! Mais ce qui m’enthousiasme le plus, ce sont les colocataires : la jeune femme est actrice et écrivain, il y a un Italien qui fait une thèse de philosophie, un chef britannique… Bref, des gens qui ont l’air franchement intéressants. Plutôt séduits, nous décidons d’aller faire un tour du quartier. Nous tombons entre autres sur un magasin de bonbons où je m’offre une petite douceur. Puis, une fois assurés qu’il y a un supermarché et les transports à proximité, nous donnons notre réponse : positive évidemment. « Le propriétaire prendra sa décision ce soir, je vous tiens au courant demain matin ».

Demain matin, la semaine arrive à son terme, il nous faut quitter l’appartement de Camperdown et retourner dans une auberge de jeunesse spartiate, bruyante et sale pour deux fois le prix de l’appartement idéal visité la veille… La pression monte.

Mardi 1er novembre

« Sorry guys. You missed out. » Ce nouveau refus tombe comme un couperet. Cette fois, c’est sûr : nous ne resterons pas à Sydney. Changement de plan. Nous pensions rester jusqu’au Nouvel An pour profiter des fêtes sur la plage et du feu d’artifice mais des plages et des feux d’artifice, il n’y en a pas qu’à Sydney après tout !

C’est ainsi que nous arrivons au Maze Backpackers Hostel, une auberge de jeunesse presque pire que la précédente où nous allons passer notre dernière semaine à Sydney, bien décidés à en profiter cette fois !

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

About the Author

Catherine Derieux


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/41/d373202883/htdocs/lignesdhorizon/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 399

3 Comments

Grégory

Je suis votre aventure à chaque article ;) La chance sera bientot pour vous :) Bonne continuation!!

Reply
Cathy Mini

Merci beaucoup. Encore deux articles programmes puis il faudra attendre quelques semaines car acces a internet tres complique la ou nous sommes. a tres vite !

Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *