Day 45 : Shinjuku Buildings

Mercredi 25 août 2010 :

Aujourd’hui, direction notre quartier fétiche : Shinjuku. Voilà un moment que nous n’y avons pas fait halte et les dangos à la crème de patate douce de notre pâtisserie favorite commençaient à sérieusement nous manquer ! Après cette escale gourmande, nous faisons le tour du Marui Youth qui a fait peau neuve pour l’arrivée des nouvelles collections. Nous bavons devant des vêtements plus sublimes les uns que les autres, mais les prix désormais non soldés nous font rapidement déchanter. Pour nous consoler, nous nous rendons chez Taito pour une séance de purikura. Lors de notre venue avec Kaori, nous avions remarqué qu’ici aussi, des cosplays étaient prêtés gratuitement. Nous jetons un œil aux costumes proposés mais la grande majorité est proposée en taille S (format japonais). Nous nous rabattons sur deux accessoires moelleux et c’est parti !

Nous filons ensuite vers le Tokyo Metropolitan Government, un haut building offrant un accès gratuit à deux observatoires. Nous profitons de la vue de Tokyo après que nos oreilles aient expérimenté le fameux « pop » dans l’ascenseur. De notre perchoir, nous apercevons déjà notre dernière escale, le Park Hyatt

Cet immense building abrite des bureaux, un hôtel de luxe et surtout… le célèbre bar de Lost in Translation ! Classé 30ème meilleur bar du monde, c’est un « must do » pour quiconque se rend à Tokyo. Le nez levé vers le sommet de la tour, Marion-San et moi-même nous sentons soudain très intimidées, mal à l’aise dans nos basquets et nos peaux poisseuses. Nous avisons une entrée sur le côté du bâtiment, n’osant attaquer de front. À l’intérieur, on se perd un peu. Mais le personnel nous guide gentiment, ne nous donnant à aucun moment l’impression que notre présence est déplacée. Au contraire, l’un des grooms nous salue comme si nous étions les clientes de cet hôtel hors de prix, malgré notre tenue qui dénote. Enfin arrivée au 52ème étage où se trouve perché le New York Bar, on nous accueille chaleureusement et nous emmène à l’une des tables si convoitées, près de la fenêtre. À nos pieds, Tokyo est magnifique. Nous sommes tout simplement bluffées, tellement sous le charme et sous le choc que de fines larmes perlent discrètement aux coins de nos yeux.

Je commande un Calimocho, une création maison à base de vin rouge, de Coca Cola ainsi que d’oranges et ananas frais. Pour moi qui n’aime pas trop l’alcool, c’est une bonne surprise. Le cocktail est suffisamment doux pour que je puisse l’apprécier. Puis, après quelques hésitations, ma comparse et moi-même décidons que c’est jour de fête : nous ne sommes pas du tout certaines de retrouver un jour ce cadre luxueux alors nous sommes bien décidées à en profiter. Nous commandons un plat qui nous avait mis l’eau à la bouche bien avant de venir : des frites cuites dans de la graisse de canard. À la première bouchée, nous échangeons un regard et sommes gagnées d’un fou rire tant nos papilles semblent se jouer de nous. Après avoir goûté aux meilleurs sushis du monde la veille, nous dégustons aujourd’hui les meilleures frites qui soient, merveilleusement croustillantes, pas trop grasses et parfaitement assaisonnées. La cerise sur le gâteau : le ketchup-maison !

L’heure tourne. Nous y prenons garde car, à partir de huit heures, il faut débourser 2000 yens pour boire un verre au paradis (à cause du groupe de jazz qui commence sa performance). Malgré tout, nous avons le temps pour un deuxième et dernier verre. Je craque pour quelques bulles : une coupe de champagne aromatisée avec de la purée de pêche. J’ai alors une pensée pour ma petite Maman, grande amatrice de champagne…

Un dernier regard sur notre Tokyo bien aimée, sur la lune ronde et dorée et nous nous esquivons telle Cendrillon avant que le charme ne se brise… Nous traversons les grandes artères de Shinjuku, illuminées par les enseignes colorées, conquises, chaque jour un peu plus amoureuses de cette ville qui ne dort jamais.

 

Prochaine escale :

Day 46 : Le mont Takao

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

About the Author

Catherine Derieux


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/41/d373202883/htdocs/lignesdhorizon/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 399

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *