Day 28 (suite) / Day 29

Nuit du dimanche 8 au lundi 9 août 2010 :

Ce soir, nous sommes de sortie ! Après avoir testé le fast food et le resto italien, nous poursuivons dans le concept « nourriture pas japonaise qu’on mange avec les mains » et nous nous rendons au resto indien ! Pour 1400 yens, je profite d’un thali végétarien complet : nan géant (en forme de selle de vélo, mais moelleux à souhait, un délice !), du riz, un samossa aux légumes, un pakora, deux currys (j’ai choisi un classique « vegetable curry » ainsi qu’un « aloo matar », pommes de terre et petits poids) et une boisson (un lassi, of course). Un très bon rapport qualité-prix dans une ambiance sympathique. Le resto est vide, il faut l’avouer, mais après avoir tenté quelques mots de hindi, nous engageons la conversation avec le propriétaire. Nous apprenons ainsi qu’il est népalais et est venu s’installer à Tokyo il y a trois ans.

Abiskar : métro Akebonobashi, sortie A2. Prendre à droite et traverser. Le restaurant est au B1.

Après le dîner, nous nous promenons dans Akebonobashi dori, joliment décorée de lanternes. Puis nous cherchons un bar pour prendre un verre. Le Back in Town est fermé. Nous décidons de pousser jusqu’au Bistrot des étrangers mais, prises dans notre discussion, nous le loupons. De fil en aiguille, nous parcourons les 2,6km qui nous séparent de Shinjuku et nous nous retrouvons à Golden Gai, cette petite rue sombre et bien dissimulée qui abrite une série de bars minuscules, souvent réservés aux habitués.

Nous continuons finalement de nous promener et retombons dans Kabuki-cho où un Antillais complimente Marion-San sur la beauté de son soutien-gorge. Plus subtil, on ne fait pas ! Nous rebroussons finalement chemin jusqu’à Akebonobashi pour nous rendre dans un bar ouvert jusqu’à 5h du matin, pas loin de chez nous. Arrivée devant la porte, le gérant nous refuse l’entrée et nous montre, quelque chose d’écrit en petit sur la pancarte à l’entrée : le dimanche, le bar ferme à minuit. Il est minuit moins le quart. Pourtant, avec un verre de saké, quinze minutes seraient amplement suffisantes pour me souler !

 

Lundi 9 août 2010 :

Journée tranquille aujourd’hui pour nous remettre des quasi 10km de marche de la veille. Nous sommes allées à Shinjuku pour payer notre loyer. Puis nous avons trouvé de nouvelles boutiques très sympathiques situées du 4 au 6F d’un building d’Otakibashi dori, après le grand passage piéton. Au 4F se trouve une friperie spécialisée dans les articles Vivienne Westwood. Le 5F est dédié au kawaii et aux Sweet lolitas. Tout y est rose et un peu cher, mais certains articles, notamment les bijoux, valent le coup d’œil. Mais le must reste le 6F, chez Closet Child, dédié aux Gothic et Punk lolitas : des vêtements de créateurs absolument sublimes et des perles de seconde main à prix abordables.

Nous avons enfin trouvé le magasin Don Quichote (nous sommes passées devant un nombre incalculable de fois, il est dans la Yasukuni dori, identifiable grâce à son gros pingouin), mais nous avons été assez déçues. Il s’agit en fait d’un immense bric-à-brac bruyant et finalement assez cher. Seul intérêt : nous y avons dégoté des Kit-Kat aux myrtilles…

 

Prochaine escale :

Day 30 : Shimokitazawa

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

About the Author

Catherine Derieux


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/41/d373202883/htdocs/lignesdhorizon/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 399

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *