Day 24 : Ueno

Mercredi 4 août 2010 :

Aujourd’hui, avec Marion-San, nous avons décidé de profiter du beau temps pour nous rendre à Ueno. Sur le quai, un Japonais vient spontanément nous proposer son aide alors que nous consultons juste la liste des sorties de la station. Nous engageons la conversation et découvrons qu’il parle un peu français ! Il semble tout content de mettre en pratique ses connaissances et nous, nous sommes touchées par sa gentillesse.

Nous commençons la visite par le marché d’Ameyoko, ancien marché noir de l’époque de la Seconde Guerre mondiale où aujourd’hui se côtoient les marchands de poissons et les boutiques de chaussures. Il était agréable de se promener dans les petites ruelles situées sous les voies de chemin de fer. Il y règne une ambiance bien particulière, à la fois animée et chaleureuse. Au hasard de notre visite, nous tombons sur une salle d’arcade qui propose des purikura. Nous retentons l’aventure, un peu déboussolée par la vitesse à laquelle s’enchaînent les étapes. Mais bien que nous n’ayons pas compris toutes les instructions (uniquement en japonais), nous sommes absolument ravies du résultat et il nous tarde de recommencer !

Alors que nous rebroussons chemin afin de nous rendre au parc d’Ueno, nous tombons sur un petit magasin aux articles plus délirants les uns que les autres : Kiaras import (6-14-15 Ueno Taito-ku). S’y entassent téléphone, lunch box et même tabouret en forme de hamburger, lunettes de soleil excentriques et autres petites perles humoristiques. Pour y jeter un œil, la station la plus proche est la JR okachimachi, sortie nord.

Puis, sous la chaleur écrasante, nous arrivons enfin au parc où les arbres nous offrent un abri ombragé plus qu’agréable. Nous gagnons rapidement l’étang, envahi par les lotus. Un océan de verdure s’étend devant nous, parsemé çà et là d’éclats rosés. Séduites, nous nous installons pour déjeuner.

Nous poursuivons dans l’après-midi avec la visite du zoo. Après quelques enclos, je me sens déjà mal. Voir tous ces animaux sauvages ainsi mis en cage me serre le cœur et j’ai du mal à apprécier ce que je vois. Puis, petit à petit, je me laisse prendre au jeu, doucement gagnée par l’enthousiasme ambiant. Je finis par faire quelques photos et par m’exclamer devant des animaux étranges ou « kawaii ». La visite a finalement été assez sympathique, mais il n’empêche que les zoos ne sont pas des endroits pour moi…

Pour rejoindre la sortie, nous empruntons les passerelles qui traversent l’étang et les lotus. On aurait presque l’impression d’être dans une étrange forêt. Puis nous atteignons une partie dégagée de l’étang où, pour 600 yens (donc 300 chacune), Marion-San et moi nous offrons une ballade en pédalo. Le soleil décline et dépose sur l’eau un voile doré. Le vent nous caresse la peau. Et les cuisses travaillent !

Comme l’a souligné Marion-San, nous avons fait aujourd’hui une « pure sortie de couple » ! En tout cas, nous avons toutes deux passé une excellente journée et nous sommes tombées encore un peu plus amoureuses de cette ville…

 

Prochaine escale :

Day 24 (suite) : Dîner au Freshness Burger

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

About the Author

Catherine Derieux


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/41/d373202883/htdocs/lignesdhorizon/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 399

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *