Bref. On a fait du Wwooffing.

Bref, on a quitté Sydney. On voulait économiser. On est allé à la ferme.

On est resté trois semaines. On a bossé six heures par jour. En échange, on nous a prêté des bottes.

Le premier jour, on s’est habillés en cosmonautes pour aller voir les abeilles. Après, on a fait du miel. 166 pots. J’ai kiffé.

Le deuxième jour, j’ai ramassé de la crotte dans un champ. J’ai moins kiffé.

J’ai appris à attraper des poules, à leur piquer leurs œufs. Y’en a une qu’a pas aimé. Elle a attaqué ma botte.

J’ai lavé les œufs que j’avais ramassés. Y’en avaient des verts. C’était la première fois que je voyais des œufs verts. Ça a le même goût que les autres. C’est bon. Mais c’est quand même vert.

J’ai fait des baumes pour les lèvres avec de la cire d’abeille que j’avais récoltée.

J’ai cuisiné pour huit personnes. J’ai fait neuf gâteaux en une seule journée.

Deux bébés chèvres sont nés. On les a appelés Tofu et Miso.

On a sauvé un kingfisher. On l’a appelé Jack. On l’a relâché. Il a même pas dit « merci ».

J’ai fait des câlins aux bébés lapins. J’ai couru après les poules. J’ai crisé à cause des araignées.

J’ai nettoyé la cuisine pour l’inspection d’hygiène. Ça a pris quatre jours, y’avait de sales bestioles qui grouillaient dans les placards. J’ai pas du tout aimé.

On a passé deux nuits dans une caravane. Elle était toute petite. Il faisait trop chaud. Le matelas s’effondrait sur lui-même. Les toilettes étaient pas à côté et la nuit à la ferme, il fait plus noir que dans un trou. J’ai demandé à Thierry de m’accompagner pisser à quatre heures du matin parce que j’avais trop peur d’y aller toute seule. Il a pas aimé. Il est venu quand même. Et c’est pour ça qu’je l’aime.

Après, on a logé dans un cottage. C’était grand. Y’avait la clim. Et des toilettes !

J’ai fait la vaisselle d’un groupe de touristes venu visiter la ferme. Y’avait 36 personnes. À la fin, j’avais les doigts fripés.

J’ai profité de la piscine, j’ai fait du trampoline, j’ai joué à chat, aux Barbies et dansé avec la fille cadette de la famille. J’ai trouvé le fils bizarre. L’aînée m’a rappelé ma passion des chevaux.

J’ai dit au revoir à tous les animaux.

Maintenant, j’ai envie d’avoir des fluffy chicken, une chèvre, un cheval et des abeilles dans mon jardin.

Bref. On a fait du wwooffing.

Inspiration

Photo d’ouverture + photos n°3, 5, 6 et 7 by Thierry Tournié

Photo n°1 by Anna Campbell

Photos n°2 et 4 by me. Pour l’ensemble de mes photos, c’est par ici.

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

About the Author

Catherine Derieux


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/41/d373202883/htdocs/lignesdhorizon/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 399

2 Comments

laet

Kyan (mec poilu de BREF) n’a qu’a bien se tenir, cette chronique de vie là, elle KILL SISTA! :-)
Ce fut court de te lire (mais intense).. Peut-être parce que les phrases étaient plus courtes et moins élaborées heyhye ( j’y mets un lol, pour la peine)!!
Quelle vie, incroyable.. les bestiole le rangement (LE RANGEEEMMENTTT!! ) pdt 4 putains de jours. woooooOOOOOO BRAVO. Et les photos !! magnifiques.
Bon j’arrete d’écrire ( jen vois plus la ligne de textes c’est affreux!!)

Reply
Moo

Excellente la dernière photo.
Bon, si tu es trop dépaysée quand tu reviens, passe chez moi, mon beau père est apiculteur, les abeilles sont à côté de la maison et la miellerie est dans la grange ^^
(Et ma soeur est rentrée de Sydney hier et… elle a froid !)

Reply

Répondre à laet Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *