Agra / Fatehpur Sikri / Jaipur

Vendredi 14 août 2009, sur mon grand lit à l’hôtel Samode Haveli

Aujourd’hui, six heures de route nous attendent. Il pleut des cordes, si bien que, perdus au milieu de nulle part, je suis prise d’une envie pressante… Ranjeet-ji jette des coups d’œil à la recherche d’un hôtel ou d’un restaurant. Nous en apercevons finalement un, au milieu d’étendues désertes. Je sors de la voiture sous la pluie battante, traverse la route en courant et m’enfonce dans la gadoue. Enfin parvenue jusqu’aux toilettes, une vieille Indienne au sari coloré m’accueille, d’un air ravi (il faut dire qu’elle ne doit pas voir grand monde, aussi loin de tout). Elle s’affaire comme si elle recevait quelqu’un de très important, sortant le savon et des serviettes en papier, nettoyant le lavabo de ses mains. Elle est adorable et pleine de délicates attentions. Je suis touchée et tente de mon mieux de lui signifier ma reconnaissance… Mais déjà il me faut repartir, on m’attend dans la voiture.

Nous poursuivons notre route jusque Fatehpur Sikri, site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Maman-qui-commence-à-apprécier remarque avec humour que si les lieux ont été désertés à cause du manque d’eau, nous, nous les verrons sous la pluie ! Lorsque nous informons Ranjeet-ji, notre chauffeur ultraprotecteur, que nous souhaitons faire la visite sans guide, celui-ci a un air mi-surpris mi-ennuyé. Alors que nous nous éloignons, nous l’apercevons en train de discuter avec un jeune garçon. Celui-ci nous rattrape et ne nous lâche plus d’une semelle. Il est alors évident que Ranjeet-ji lui a demandé de garder un œil sur nous. Notre garde du corps miniature nous propose tout d’abord de nous faire la visite pour 50 roupies. Comme nous refusons, il finit par nous annoncer que ce sera gratuit, que nous sommes ses invitées. Il nous fait faire le tour de Sikri, le palais, puis de Fatehpur, l’espace religieux, échangeant des mots avec tous les habitués du lieu, envoyant méchamment balader les indésirables.

Après la visite, nous reprenons la route en direction de Jaipur, la ville rose. Nous résidons au Samode Haveli, un hôtel qui ne paye pas de mine à l’extérieur mais qui, une fois l’entrée franchie, se révèle être un petit bijou ! Après une cour intérieure décorée de mosaïques, fontaines et nénuphars et la terrasse couverte au décor des mille et une nuits, nous découvrons la sublime piscine dont l’eau dégage une douce odeur citronnée.

Notre chambre ressemble à une véritable suite à la décoration raffinée. Nous avons notre propre terrasse privée, une salle de bain immense tout en marbre… Nous n’en finissons pas d’écarquiller les yeux de surprise. On nous offre un cocktail de bienvenue, que nous allons déguster sur notre terrasse. Au bout de quelques minutes, un employé nous apporte un matelas et quelques coussins. On se croirait au paradis… Et ce n’est qu’un début. En fin d’après-midi, nous nous rendons à la piscine. Nous nous délectons au milieu des bulles du jacuzzi central puis nageons sous une pluie fine. Enfin, allongées sur des transats, à l’abri sous les alcôves, nous dégustons un jus de citron frais en caressant rêveusement les chats qui se promènent joyeusement.

Hôtel Samode Haveli

Gangapole, Jaipur

302 002 Rajasthan

www.samode.com

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

About the Author

Catherine Derieux


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/41/d373202883/htdocs/lignesdhorizon/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 399

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *